Grenouille à Dragon: Blog MBA HEC & MBA Tsinghua


La quête de sagesse, entre France et Chine, d'une étudiante en double diplôme MBA HEC & MBA Tsinghua (promo 2011)

This blog in English Ce blog en Français

Posted by at 24 mai , 2009

Admissions » Sélection d’établissement » GMAT » Essays » Recommandations » Entretiens » Focus sur HEC

Une fois les établissements sélectionnés, je vérifiai leur GMAT habituel. Vous pouvez trouver cette information dans les profils b-schools de Business Week.
A ce moment (données de l’intake de 2007), les scores GMAT liés aux établissements étaient les suivants :

London Business School HEC-Paris
Mean GMAT score 682 657
Median GMAT score 680 655
Middle 80% range GMAT from 620 to 740 from 600 to 780

En gros, un score de 680 m’aurait donné de bonnes chances pour la LBS et HEC et c’est ce que je me mis en tête de viser.

Note : Je n’ai jamais visé un score de 700 et plus. Bien sûr, avoir un tel score est sympa, mais je préfère passer du temps à peaufiner mes essays plutôt qu’étudier pour le GMAT. De temps en temps, je lis des histoires de personnes qui n’ont pas été invitées à passer les entretiens malgré un score de 750 et cela me conforte dans mon choix.

J’ai passé le test d’essai gratuit au centre parisien de Kaplan sans rien connaitre du GMAT. Score : 610.
Pour cette première interaction avec le test, je fus surprise par la façon dont les questions étaient formulées. Devant l’évidence que j’avais encore beaucoup à apprendre, je m’inscrit à une session de formation d’une semaine chez Kaplan pour comprendre le test rapidement et apprendre quelques bons trucs. La formation incluait par ailleurs une série de 10 tests en ligne, qui me furent très utiles.

Ma méthode de préparation du GMAT :

Note: J’ai etudié avec Kaplan mais je pense que la méthode que je décris ici est applicable avec d’autres centres de préparation au GMAT.

Apprenez rapidement à identifier vos difficultés sur les les différents types de questions. Pas seulement style DS vs. PS, or CR vs. SC vs. RC, mais aussi Géométrie vs. Algèbre vs. Probabilités. Cela vous permettra d’identifier les types d’exercices à faire, surtout si vous avez un bouquin à la Kaplan qui fournit une palanquée d’exos suivant le type de question.

Si vous le pouvez, apprenez aussi à identifier le temps que vous passez sur ces types de questions. (Sur les fiches de corrections Kaplan, le temps passé est marqué). Couplé avec votre taux d’erreur, ceci vous offre une bonne information sur les types de questions où vous faites beaucoup d’erreur en perdant beaucoup de temps. Cette information est intéressante pour préparer une stratégie de test.
Par exemple : Choisir de systématiquement répondre au pif intelligent (ie. éliminer rapidement 3 réponses et puis répondre au pif) pour certains types de questions, pour permettre de gagner du temps et d’assurer d’autres réponses.

Sinon, ma méthode de préparation avec les tests blancs :

  • Test d’essai
  • Formation Kaplan d’une semaine
  • GMAC preparation test #1
  • Test Kaplan #2
  • Test Kaplan #3
  • Test Kaplan #4
  • Test Kaplan #5 (dans les conditions réelles d’examen)
  • Test Kaplan #6
  • Test Kaplan #7
  • Test Kaplan #8
  • Test Kaplan #9
  • GMAC preparation test #2
  • Test Kaplan #10
Allée de ginkgos à Todai (campus de Komaba)

Allée de ginkgos à Todai (campus de Komaba)

OK, temps mort.

Un truc un peu inconscient que j’ai fait était de décider de passer ma dernière semaine de bachotage à… Tokyo.
Et oui… au Japon.

Me voilà, à 12 heures d’avion et récupérant d’un décalage horaire de 7 heures, en train d’étudier pour mon GMAT dans la bibliothèque de l’Université de Tokyo. Je ne le recommande à personne, mais je trouve assez cool réviser son GMAT à Todai ;)

C’était début Août et en plus d’étudier j’ai pu profiter des derniers hanabis. Un seul mot : génial. L’action était téméraire mais je ne regrette rien de tout ça.

Je suis revenue du Japon la veille au soir de mon GMAT – qui se déroulait le matin du 11 Août.
Après quelques heures, j’ai obtenu mon score :

Score Pourcentage
Verbal 34 69%
Quantitative 48 84%
Total 660 83%

Quelques semaines plus tard, je reçu les résultats de mon AWA : 4.5; 42%.

En fait, j’étais un peu déçue de mon score, qui était en deça de mon objectif de 680 (surtout que j’avais eu plus de 700 durant mes révisions), mais dans les faits ce score était pleinement dans la marge des 80% de la LBS et d’HEC (pour lequel il était supérieur au médian).
Alors, au lieu de repasser le GMAT pour améliorer mon résultat, je décidai de me concentrer à l’écriture d’essays fabuleux.

Admissions » Sélection d’établissement » GMAT » Essays » Recommandations » Entretiens » Focus sur HEC

6 Comments »

6 Responses to “GMAT”

comment rss - Trackback

  1. thierry dit :

    tu donnes un espoir a ceux qui n’ont pas forcement eu 700+.
    certaines personnes nous font croire que être en dessous de 740+ on est que de la m***e

    • Pam dit :

      Bonjour Thierry,

      Tout dépend de l’établissement visé, c’est sur que si tu vises Harvard, 740 est peut être requis :)
      Comme je l’écris dans l’article, il faut avoir une approche renseignée en fonction des établissements visés et son background.

      Pam

      • thierry dit :

        dans tous les cas mon reve c’est d’abord HEC,insead ensuite.je suis completement focalise la dessus,mais contrairement a toi,il me faut plus cartonner en GMAT pour avoir ne chance.je n’ai pas un background super reluisant en terme de formation et de boulot. c’est justement pour cette raison que je veux MBA, pour pouvoir elargir mon eventail de choix en matiere boulot.

  2. Stephane dit :

    Perso j’ai eu aussi 660 et j’ai fais le choix que Pam, à savoir travailler mon projet personnel et faire de bons essais.

  3. Alex dit :

    Les classements des mba sont en parti basés sur les scores GMAT. C’est pas très représentatif mais c’est un indicateur facile à obtenir et très standardisé au niveau mondial. Les écoles veulent garder une moyenne haute et sont donc amenées à accepter plus facilement les 700+

    Personnellement j’ai pas entendu beaucoup de bien des cours type Kaplan (en tout cas pour leur centre parisien), le niveau est très hétérogène, les plus faibles sont facilement largués et les personnes déjà bien préparées ne sont pas challengées. On m’a recommandé de bosser avec des bouquins et de choisir le livre en fonction de son niveau (une fois à l’aise avec les questions moyennes, s’entraîner uniquement sur les questions 700+). En parallèle je me suis mis sur un service en ligne (prepmyfuture.com) la semaine dernière, c’est pas mal du tout, j’étais sceptique mais c’est un super bon investissement.

    En espérant aussi rejoindre le mba hec l’année prochaine ;)

    • Pam dit :

      Bonjour Alex,

      Je suis d’accord que Kaplan n’apporte pas forcément à quelqu’un qui est déjà préparé.

      A mon avis, tout dépend du temps qu’on se donne pour postuler.
      Certains préparent une candidature à un MBA pendant 1 an voir plus. Dans mon cas, comme expliqué ici je me suis décidée à postuler en mi-Mai pour envoi des candidatures fin Septembre, soit 4 mois et demi pour tout faire, alors que je bossais en même temps.
      Dans ma situation, 1 semaine de prep Kaplan couplée avec les tests blancs en ligne (probablement similaire à ce que tu as) m’ont permis de préparer le GMAT en un mois. J’adhère aussi totalement pour les tests en ligne, cela permet de se motiver à avancer.

      Bon courage pour tes candidatures.

      Pam

      PS: L’inflation des notes requises au GMAT est une réalité que je trouve un poil pénible. Cela dit, si ton objectif est d’aller vers le Conseil ou la Finance, alors je te conseille de viser au plus haut (histoire de mettre ton score sur ton CV plus tard).

» Leave a Reply