Grenouille à Dragon: Blog MBA HEC & MBA Tsinghua


La quête de sagesse, entre France et Chine, d'une étudiante en double diplôme MBA HEC & MBA Tsinghua (promo 2011)

This blog in English Ce blog en Français

Archive for the ‘Ma life’ Category

Posted by at 12 août , 2010

Je suis arrivée en Chine samedi dernier et je suis au Japon depuis aujourd’hui, en vacances, jusqu’à la rentrée à Tsinghua le 25 Août.

Wudaokou station by night

Wudaokou station by night

En 5 jours, j’ai pu ouvrir un compte en banque, visiter 14 appartements dans le quartier de Wudaokou et signer un bail pour emménager à mon retour le 24 Août. J’ai aussi rencontré environ 15 de mes nouveaux camarades de classe à Tsinghua, et je ne pouvais pas m’empêcher de penser à quand nous avions fait la même chose avec les admis à HEC l’année dernière.

Que pourrais-je dire de ces 5 jours… J’ai eu l’impression de me prendre un camion en pleine figure !
Bien-sûr, j’avais cherché la difficulté en me laissant seulement 4 jours (alors que j’étais en décalage horaire total) pour trouver l’appart d’une année. Mais c’est la Chine ! Et pas exactement la Chine propre des expats de l’est de Pékin. Je crois pouvoir dire que mes 5 sens se sont retrouvés en éveils.
Le Pékin où je vivrai pendant un an, c’est la foule, le bruit, les odeurs. Il faisait chaut et humide, comme l’été ici, et j’ai aussi cru comprendre que l’hiver est assez rigoureux. J’ai aussi découvert que les Pékinois adorent le piment.
Je crois que mon année va être intéressante ;)

Mais qu’est ce que c’est lent internet en Chine !

Tags:
Posted in: 3. Au MBA Tsinghua , Ma life | 2 Comments »

Posted by at 29 juillet , 2009

Voilà. Depuis quelques heures, je suis revenue à mon domicile parisien après 7 semaines de vacances qui m’ont emmenée en Chine, au Japon et à Tahiti.
Plus qu’un mois de vacances, aussi pour m’occuper des diverses formalités administratives et faire mes courses scolaires :)

Sinon, la semaine dernière, alors que j’étais à Tahiti, j’ai appris mon acceptation au TEC On-Campus Program pour lequel j’avais envoyé un dossier début Juillet.

Bref, tout va bien :)

Tags: , ,
Posted in: 1. Avant le MBA , Ma life | 1 Comment »

Posted by at 2 juillet , 2009

Mardi, durant un voyage à Kyoto, je visitais la ville avec des amies quand, fatiguées de marcher, nous nous sommes mises à la recherche d’un café pour s’asseoir et faire une pause. Le café que nous avons trouvé près du palais impérial était d’un tout nouveau genre.

A l'intérieur du palais impérial

A l'intérieur du palais impérial

Au début, nous ne savions pas comment nous y prendre au Free Café Harimaya Station. Le café ressemblait à n’importe quel café en self-service au Japon, sauf qu’il manquait les caisses. En fait, tout, café, thé, jus de fruits et même les crackers au riz étaient totalement gratuits. Ce concept, nous l’apprenions plus tard, avait été développé par une compagnie ayant réussi dans l’alimentation pour redonner quelque chose à la société, promouvoir la nourriture traditionnelle, dans leur cas les crackers au riz (senbei), et informer sur l’environnement.

Le café n’était pas complètement un lieu philanthropique car un petit magasin était placé à quelque mètres du free café. Ainsi, en créant ce free café, Harimaya Honten pouvait attirer des clients, promouvoir ses crackers et même faire en sorte que certains clients achètent leurs produits, et ainsi équilibrer les coûts de fonctionnement du café !

Leur philosophie a aussi attiré mon attention. En effet, ils étaient attentifs à la fabrication des crackers dans des manières traditionnelles, et plus respectueuses de l’environnement, par opposition à des façons plus industrielles et stériles. Les photos de leurs ateliers de fabrication ressemblaient plus à des maisons de campagne typiquement japonaises avec de beaux jardins qu’à des usines de béton.

Depuis que j’ai visité ce café, je me demande si ce modèle marketing d’un nouveau genre pourrait être appliqué à la vente de produits traditionnels de qualité dans d’autres circonstances. Est ce que ce café pourrait même exister dans des pays occidentaux ou n’importe où hors du Japon?
Je n’ai pas de réponse mais j’espère y réfléchir durant mes études à HEC.

Tags:
Posted in: Ma life | No Comments »

Posted by at 22 juin , 2009

Quand j’ai visité la Chine pour la première fois en 2004, une des choses qui m’a frappé était que, lorsque l’on est en Chine, on doit réfléchir avec une échelle différente pour tout. Et ce n’est pas seulement valable pour des critères démographiques ou géographiques. Ici, tout est plus grand.

Entrée de la Cité Interdite

Entrée de la Cité Interdite

Bon, ce n’est peut être pas valable pour absolument tout (comme la taille des Peking ducks), mais je ne crois pas avoir jamais vu de jardins publics aussi grands que les parcs de Beihai, Zhonghai et Houhai dans le centre de Pékin. Je ne parle même pas du Palais d’Ete qui n’appartient pas vraiment à la catégorie « jardins publics » et qui est situé près du 4e périphérique. Si la notion de périphérique vous est inconnue, pensez à ces autoroutes qui encerclent les grandes métropoles. Paris en a deux : le boulevard périphérique et la Francilienne. Pékin en a sept… Oh, et j’oubliais presque, ils sont plus grands.

Cette année, une des raisons qui m’ont poussée à venir à Pékin était la visite de l’université de Tsinghua avec laquelle HEC a un partenariat de double-diplôme MBA. J’ai été reçue par une dame du bureau de candidature au IMBA Tsinghua SEM et nous avons discuté de la procédure d’inscription. A la fin de la discussion, elle m’a donné leur prospectus IMBA et conseillé de visiter le campus. Maintenant attention. En général les étudiants passent d’un bâtiment à un autre en vélo. J’ai même vu certains le faire en taxi. Nous avons marché… et traversé le campus depuis la sortie Sud (où se trouve le SEM) vers la sortie Nord (près des résidences étudiantes) nous a pris 40 minutes.

Aujourd’hui je suis à Xi’an, qui abrite des dizaines de milliers de soldats de terre cuite. Demain, je m’envole vers Shanghai avec ses deux tours les plus hautes du monde, puis je m’envolerai vers Pékin avec son aéroport le plus grand du monde…
Vraiment, les gens ne savent pas ce qu’est le gigantisme avant d’être allés en Chine.

Tags:
Posted in: 1. Avant le MBA , Ma life | 2 Comments »